la Psychomotricité

En 2012, l'asssociation a aidé un nouvel adhérent : un jeune garçon de 11 ans dyspraxique visuo-spatial.(DVS)

 

L'enfant dyspraxique se retrouve en difficulté pour l'exécution de gestes qui nous paraissent faciles.

A l'école, l'enfant va être en difficulté pour tout ce qui est géométrie, lecture de cartes, de plans, lecture ou réalisation de graphiques, tableaux complexes... Enfin, l'enfant DVS est mal organisé dans tous les domaines ; cahier, cartable, gestion des livres...

A la maison, dans les gestes du quotidien, habillage, laçage de lacets, toilette etc...

 

Pour l'accompagner, la psychomotricienne dispose de toute une palette de techniques et d'outils. La relaxation, le jeu, l'expression corporelle et les activités rythmiques sont utilisés,elle traite les troubles du geste et du mouvement.

 

L'enfant est sollicité dans ses capacités à développer un travail autour du shéma corporel, des équilibres, du tonus, des habiletés manuelles, de la structuration spatio-temporelle.

 

Actuellemnent les Caisses de Sécurité Sociale n'offrent aucun droit de remboursement à ses assurés. C'est donc là qu'intervient l'association L'Envie d'Etre en finançant les séances de psychomotricité.